Faut il choisir un système de vidéo-surveillance analogique ou sur ip.

Vous êtes nombreux à vous poser cette question. en général on considère que la vidéo sur ip est plus performante que celle en analogique. Ce n’est pas forcément le cas, le choix doit se faire en fonction de vos besoins et de votre budget.

Je vais donc détailler ci dessous les deux technologies.

 

La vidéo-surveillance analogique.

C’est la technologie historique de la vidéo-surveillance. depuis plusieurs années les plus grands fabricants comme hikvision et dahua respectivement numéro 1 mondial et numéro 2 mondial on constamment fait évoluer cette technologie.

On trouve par exemple des caméras analogiques 4k., avec détection de mouvement, alerte de franchissement de ligne, filtrage d’alerte avec une distinction s’il s’agit d’une personne un véhicule ou un animal. Bref sauf cas très particulier la technologie analogique n’a rien à envier à la technologie sur ip.

L’avantage le plus évident de la technologie analogique est sont coût d’installation et du matériel en général inférieur à la technologie sur ip.

Les caméras de dernières génération ne nécessitent qu’un seul cable entre l’enregistreur et la caméras. L’alimentation étant fournie par ce même câble. Cette technologie s’appelle le p.o.c ( power over coaxial) équivalent du p.o.e. power over ethernet.

Un autre avantage est la facilité de configuration car il suffit de brancher la caméras sans configurer d’adresse ip.La fluidité des videos étant aussi supérieure à celle des caméras ip car il n’y a pas de compression des images entre la caméra et l’enregistreur. Le fait que les caméras n’ont pas besoin d’adresse ip est également un avantage dans le cas d’installation professionnelles de façon à éviter de faire appel au service informatique.

Les enregistreurs analogiques à l’instar de ceux sur ip peuvent bien sur être consultés à distance.

 

La vidéo-surveillance sur ip.

Cette technologie est plus récente et emprunte beaucoup au monde de l’informatique.

Comme précisé précédemment l’ip est incontournable dans de cas d’installation spécifiques. C’est le cas par exemple dans le cas d’un système de reconnaissance de plaques d’immatriculation ( APNR).

Les caméras qui intègrent plusieurs capteurs n’existent également que version ip.

Il faut noter que comme pour les caméras analogiques il est possible d’envoyer le signal video et l’alimentation par un seul cable ( poe). Cette technique à d’ailleurs récemment évolué car il est possible d’installer des caméras jusqu’à 250 de l’enregistreur ( contre 100m maximum auparavant. ).

Dernier point, à performances comparables, la technologie ip est plus coûteuse que l’analogique.

Conclusion:

Dans 90% des cas je vous conseille une installation analogique qui bénéficie des dernières technologies.

Si vous avez besoin d’une caméra à plusieurs objectifs, d’une caméra avec fonction lecture de plaque, à reconnaissance faciale ou d’une caméra de comptage de personnes alors il faudra choisir une caméra sur ip. Je reserve dons cette technologie aux installation spécifiques lorsqu’elle est incontournable.